Le Danger des Mouvements des Racines Juives
by Dan Juster, Director, Tikkun Ministries International

Lisez cet article en anglais


By Daniel Juster

Oui, vous avez bien lu ! Le titre de cet article surprend. Le Mouvement Juif Messianique n'est-il pas un mouvement des racines juives ? N'ai-je pas écrit un livre intitulé Jewish R oots (Racines juives) ? Si ! Alors pourquoi ce titre ? Parce que certains mouvements des racines juives répandent une théologie erronée. Ces enseignements créent des dissensions inutiles parmi les croyants en Yeshoua. De nombreux responsables d'églises ont pris leurs distances vis à vis du Judaïsme Messianique parce qu'ils pensent que nous aussi nous souscrivons à ces enseignements erronés. Nous venons d'apprendre qu'un pasteur d'une grande église aux Etats-Unis ne veut plus de rapports avec les Juifs Messianiques parce que de faux enseignements des racines juives ont influencé des membres de son église. Pourtant, il existe de bons enseignants et des doctrines justes dont nous allons donner un bref résumé.

Enseignement correct des racines juives

Il y a une centaine d'années, un nouveau courant de théologie a cherché à comprendre le Nouveau Testament dans son contexte juif originel. Ce courant s'opposait à la majorité des théologiens libéraux qui voyaient le Nouveau Testament comme un développement de la culture grecque qui allait à l'encontre de la Bible hébraïque. Après la découverte des Rouleaux de la Mer Morte, la compréhension du Nouveau Testament au travers d'un contexte juif du 1er siècle augmenta grandement. Par son ouvrage révolutionnaire Paul and Palestinian Judaism, Saunders a lancé le mouvement appelé la Nouvelle Perspective sur Paul. De nos jours, la recherche d'une compréhension correcte dans le contexte juif est courante. Un petit échantillon de ces belles recherches inclut Paul and Rabbinic Judaism de Davies et In the Shadow of the Temple de Skarsaune, ainsi que des commentaires de Craig Keener et Darrel Bock.

Dans ce mouvement de recherche des racines juives, beaucoup d'érudits ont inclus la destinée d'Israël comme faisant partie de leur théologie. Ils se rapprochent des Juifs et comprennent la signification des fêtes bibliques sans suggérer des exigences légalistes. Ils reconnaissent que les Juifs Messianiques sont encore appelés à vivre parmi leur peuple et à s'identifier avec lui et que les Gentils qui croient au Messie ne sont pas responsables d'adopter les rythmes de la vie juive. Ils comprennent clairement les directives apostoliques du Concile de Jérusalem en Actes 15, ainsi que les avertissements de Paul aux Galates. Ces enseignants des racines juives, leurs livres et leurs conférences nous sommes d'une très grande utilité.

Enseignements erronés sur les Racines juives

Il y a presque 50 ans, Karl Barth, le grand théologien protestant du 20ème siècle, se lamentait que la théologie américaine était devenue une théologie du livre de poche. Que dirait-il de nos jours de la théologie de l'internet ! N'importe quelle théologie moderne aberrante se fait un grand nombre d'adeptes par l'internet. C'est aussi le cas des faux mouvements des racines juives. Nous indiquons ci-dessous quelques-uns de ces faux enseignements. Relevons, néanmoins, que la majorité du mouvement juif messianique rejette ces enseignements. Certains de ces mouvements associent plusieurs de ces erreurs.

Erreur n°1: les chrétiens Gentils doivent observer toute la Loi comme les Juifs

J'appelle cette erreur « Une seule Loi » d'après le verset de Nombres 15:16 qui est souvent utilisé pour la justifier. J'ai écrit un article pour traiter spécifiquement de cette question. C'est incroyable mais ces gens essaient de se débarrasser de Actes 15 et de Galates. Ils prétendent que nous sommes tous appelés à garder la Loi de la même façon. Bien sür, ceci est non seulement contraire à de nombreux textes clairs de la Nouvelle Alliance mais cela finit par être une théologie partielle du remplacement puisqu'il n'y a plus d'appel distinctif pour les Juifs. Certains font une exception pour la circoncision pour les Gentils tandis que d'autres arrivent étonnamment à trouver un moyen de les appeler à cela aussi. Galates 5 est très clair que les Gentils ne sont pas appelés à l'alliance de la circoncision, sinon, ils seraient responsables de garder toute la Torah. Paul leur crie pratiquement : « Ne le faites pas ! » Ils enseignent aussi que les chrétiens doivent observer strictement tous les jours de fêtes bibliques et le shabbat hebdomadaire. Ils n'ont pas pu se mettre d'accord sur un système de calendrier pour s'assurer que c'est exactement le bon jour sur le calendrier annuel pour chaque fête. Que ce soit dans le judaïsme ou le christianisme, la question du calendrier provoque beaucoup de discussions.

Erreur n°2: les vrais chrétiens sont les tribus perdues d'Israël

Par une distorsion surprenante de la Bible, tous les vrais chrétiens sont, affirment-ils, des descendants physiques des tribus perdues qui ont été dispersées, ceci étant présenté comme la raison de leur appartenance au christianisme. C'est ce qu'ils donnent comme réponse au mystère des tribus perdues d'Israël. En tant que tels, ils deviennent « Une seule Loi ». Ils donnent des explications pour justifier leur abandon de tous les textes annonçant que le salut est maintenant annoncé aux nations et que le « Seul Homme Nouveau » est composé de Juifs et de Gentils (Ephésiens 2). Ils espèrent habiter dans un Israël élargi, si ce n'est maintenant, au moins après la Seconde Venue. Nous retrouvons la théologie partielle du remplacement. Le mouvement est divisé sur la question de la circoncision.

Erreur n°3: les célébrations chrétiennes et les jours saints sont des abominations païennes

Il faut relever que trois des principales fêtes chrétiennes sont en réalité une christianisation des fêtes juives : la Pâque/Pesach est célébrée comme la mort de Yeshoua le vendredi saint ; Les Premiers Fruits/Bikurim comme la Résurrection et Shavouot/Semaines comme Pentecôte. C'est vrai que l'Eglise devrait faire plus clairement la connexion de ces Fêtes avec leur contexte juif. Mais affirmer que les versions chrétiennes sont païennes est terriblement faux. Ces fêtes célèbrent les événements de l'accomplissement prophétique dans la vie et le ministère de Yeshoua et le jour oú le Saint Esprit a été répandu sur les disciples réunis. On peut apporter des arguments pour les dates choisies pour les célébrations, bien que différentes des dates juives, en ce sens qu'elles sont tout aussi justes en un sens que celles choisies par les rabbins pour les fêtes. Ces fêtes célèbrent des événements bibliques et il faut relever que leur signification est selon ce que les chrétiens célèbrent. L'origine de Noël comme la date de la naissance de Yeshoua est au mieux discutable bien que l'érudit juif messianique John Fischer soutient qu'elle est correcte. Cependant, pour les chrétiens sincères, c'est la célébration de l'incarnation et non le culte du soleil ! De même, la louange du dimanche se concentre sur la résurrection de Yeshoua le premier jour de la semaine et non le culte du soleil ! L'origine du choix du dimanche pour l'office peut se discuter mais cela fait au moins 1800 ans qu'il est considéré comme le jour de la résurrection.

Beaucoup ne connaissent pas les riches expériences avec Dieu que les chrétiens vivent dans leur héritage, tant pour la résurrection que pour la gloire de la célébration de l'incarnation de Yeshoua pendant la saison de l'avent. Les hymnes, les chants de Noël et bien plus communiquent puissamment la vérité biblique. La critiqueapporte de la souffrance et un manque de respect inutiles.

Conclusion

L'importance exagérée et erronée de certains points ont amené inutilement la division, la confusion et la souffrance à leurs adhérents, aux chrétiens, aux Juifs Messianiques et aux Juifs. Je crois que vous, mes chers lecteurs, vous aurez le discernement nécessaire pour éviter les faux enseignements des racines juives et que vous serez enrichis par ceux qui sont tout à fait corrects.

© Copyright Tikkun International Ministries. All rights reserved.