Signe de la Venue du Royaume
by Dan Juster, Director, Tikkun Ministries International

Read this article in English

Jean Baptiste envoie des représentants à Yeshoua pour Lui demander si oui ou non il est le Messie et s’Il va vraiment amener le Royaume de l'Age à venir qui est promis. Voici la réponse de Yeshoua 

» Allez annoncer à Jean ce que vous voyez et entendez. Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Béni soit celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute. » (Matthieu 11.4-6)

Le Royaume de Dieu a fait irruption dans cet Age

Yeshoua se proclame lui-même être le Messie promis et Il proclame que le Royaume de Dieu a fait irruption dans cet âge. Yeshoua considère que les manifestations de puissance et la prédication de la Bonne Nouvelles aux pauvres sont des signes de l'Age à venir. Pourtant, Yeshoua ajoute que quelqu’un peut tomber à cause de Lui ou être offusqué. Pourquoi? Parce qu'Il n’apporte pas la plénitude du Royaume, Il ne renverse pas la puissance étrangère occupante (Rome) et Il ne ré-établit pas littéralement le trône de David à Jérusalem.

À la lumière des signes et des prodiges de Yeshoua, des cœurs ouverts croient en la présence du Royaume et acceptent avec joie l'invitation à y entrer, en dépit d'autres caractéristiques qui ne se manifestent pas avant sa seconde venue. Le Royaume est dans un état d'extension progressive, il se propage dans une société donnée et parmi les nations (au fur et à mesure que croît la graine de moutarde et que le semeur répand la semence).

Le Royaume change les circonstances de la vie

Il faut appliquer cette compréhension du Royaume à Matthieu 5. 17-40 et surtout à la section intitulée les Béatitudes. Ce passage ne dit pas que nous devons être pauvres, endeuillés et débonnaires. Mais il affirme plutôt que, puisque le Royaume est venu en la Personne de Yeshoua, il n’est plus nécessaire que les pauvres aient une vie déterminée par leur pauvreté. Ceux qui sont dans le deuil ne sont plus asservis à la douleur et au sentiment de perte. Un grand renversement se produit dans les situations des personnes en fonction de leur réponse au message du Royaume. « Le Royaume de Dieu est proche. Repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » (Marc 1.15).

Quand nous nous attachons à Yeshua, ou nous Lui permettons de se joindre à nous, nous entrons dans le domaine du Royaume. Dans le Royaume, tout dans notre vie est mis dans le bon ordre. Bien que le salut éternel soit important, le Royaume est beaucoup plus grand que de dire la prière du pécheur. L'invitation à découvrir et entrer dans le Royaume commence maintenant et affecte chaque aspect de notre vie aujourd'hui.

Prêcher la Bonne Nouvelle aux pauvres est le fer de lance du Royaume

Un aspect important du Royaume de Dieu est l’annonce de la Bonne Nouvelle aux pauvres. Ce n’est pas que les autres ne peuvent pas être sauvés bien qu’il soit difficile pour les riches d'entrer dans le Royaume (du moins jusqu'à ce qu'ils voient leur pauvreté devant Dieu!). Les pauvres sont vraiment délivrés surnaturellement et trouvent la puissance qui n’est pas limitée par les situations humaines normales. Heidi et Roland Baker ont choisi d'aller au Mozambique prêcher la Bonne Nouvelle aux pauvres et prouver que Dieu peut pourvoir dans le pays du monde le plus frappé par la pauvreté (d’après leurs calculs). Leur livre, Toujours Assez, raconte cette merveilleuse histoire. Des signes extraordinaires et des prodiges, des guérisons étonnantes, même des résurrections des morts accompagnent ce genre de prédication.

Nous trouvons une histoire similaire dans le livre du Chanoine Andrew White, Le Vicaire de Bagdad. Des signes et des prodiges étonnants et la provision se produisent dans cette communauté très persécutée et aussi beaucoup de martyrs. Pourtant, la présence de Dieu est incroyable. Dans son remarquable ouvrage de 1200 pages, Miracles : the Credibility of the New Testament Accounts (Les Miracles : la Crédibilité des Récits du Nouveau Testament), l’érudit Craig Keener explore plusieurs pays dans le Monde majoritaire (anciennement appelé le Tiers Monde). Il rapporte des miracles attestés extraordinaires qui ont accompagné la prédication de l'Évangile aux pauvres dans ces pays comme dans le livre des Actes. La clé de cette avancée étonnante du Royaume, c’est que ceux qui prêchent aux pauvres croient et vivent dans la puissance de Dieu.

L'Eglise a-t-elle suivi l'exemple de Yeshoua ?

Récemment, les États-Unis ont connu une explosion des tensions entre la police et la communauté noire suite à la mort par des actions de la police de deux hommes non armés. Des grands jurys n’ont pas réussi à trouver les policiers passibles de jugements. Pourtant, le grand problème des pauvres n’est pas la police; c’est la culture de la pauvreté, la criminalité, le divorce et l'éclatement des familles. Si toutes les églises d’Amérique, moyennes et grandes, avaient pris les pauvres comme mission principale, les conditions actuelles de pauvreté n’existeraient pas. Si elles avaient prêché l'Évangile aux pauvres avec puissance et participé massivement dans l'éducation et la formation de disciples dans ces communautés, en partenariat avec les petites églises ethniques, ces tensions et divisions destructrices n’existeraient pas. L'église américaine manque de puissance en grande partie parce que la puissance du Royaume est dans la manifestation d'une manière plus primaire lorsque l'Evangile est prêché aux pauvres. Je crois qu’une grande partie de l'Eglise a tout simplement omis de suivre Yeshoua dans cette voie.

Une grande part du christianisme occidental vise principalement à aider les chrétiens à trouver la paix et la richesse personnelles par leur foi. Oui, ceux qui ne sont pas pauvres ont aussi leurs luttes et eux aussi ont besoin d&039;attention et de formation. Mais je crois que si nous nous concentrions sur les pauvres, notre pouvoir pour répondre à leurs besoins serait beaucoup plus grand.

Les communautés qui privilégient les pauvres

Il y a quelques années lors d'une conférence apostolique internationale, un sociologue chrétien a déclaré que la crédibilité du christianisme reviendrait à fournir des solutions à la pauvreté systématique. Le pasteur Tommy Barnett de la Première Assemblée de Dieu à Phoenix dans l’Arizona a parlé à Jérusalem de la grande bénédiction de Dieu sur son église quand c’est devenu leur priorité. Si nous ne le faisons pas, nous passons à côté du Royaume. De nos jours, de jeunes adultes déménagent dans les villes et forment des communautés pour faire la différence par l'Evangile. Et ils réussissent.

Par la grâce de Dieu, mon épouse Patty et moi avons pu venir en aide à des Juifs très nécessiteux. En Israël, c’est une grande opportunité puisque plus de 20% de la population vit dans la pauvreté. Plusieurs de nos ministères mettent l’accent sur le service des pauvres, mais nous devons faire beaucoup plus, et nous avons aussi besoin d'une plus grande effusion de la puissance du Saint-Esprit pour répondre aux besoins. Merci de prier pour que le même Évangile du Royaume soit efficace dans l'Israël moderne comme il l’était dans l'Israël d’autrefois.

© Copyright Tikkun International Ministries. All rights reserved.